Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

25e anniversaire de l’École alsacienne

Sept ans après la nomination de M. Th. Beck...

Article du 8 septembre 2011, publié par PO (modifié le 8 septembre 2011 et consulté 379 fois).

Théodore Beck : Mes souvenirs, 1890 - 1922

25e ANNIVERSAIRE DE L’ÉCOLE ALSACIENNE

Sept ans après la nomination de M. Th. BECK, on célébrait le 25e anniversaire de l’Ecole Alsacienne. Cette émouvante fête eut lieu le 7 juillet 1898.

Le plus cordial esprit familial animait la très nombreuse assemblée. M. Léon BOURGEOIS, alors Ministre de l’Instruction Publique, en avait accepté la présidence, mais des affaires urgentes le retinrent, et il fut remplacé par M. RABIER, directeur de l’Enseignement secondaire. Après les discours prononcés par MM. P ARRAN, KREBS et Th. BECK, M. RABIER charma son auditoire par des paroles qui allèrent droit au coeur. Il se fit l’éloquent interprète des pensées et des sentiments du ministre, en insistant sur les services rendus par l’Ecole Alsacienne à l’Université. Après ce beau discours, longuement applaudi, les auditeurs assistèrent à une jolie petite comédie composée et jouée par deux élèves, MM. Jacques MICHEL et Gabriel PUAUX ; puis M. René PUAUX, aujourd’hui rédacteur au Temps, obtint un plein succès en récitant une fantaisie de sa composition sur CYRANO DE BERGERAC. L’assemblée fut fortement émue par les strophes « A l’Ecole Alsacienne », où notre grand poète Jean AICARD exprimait admirablement l’affection qu’il avait pour la jeunesse.

Tous les auditeurs de cette réunion emportèrent de profondes et durables impressions.

Dès le lendemain de cette manifestation, l’Ecole reprit ses travaux avec plus d’entrain que jamais.

Quelques lettres reçues a l’occasion du 25e anniversaire :

Instruire est une tâche ; élever est une fonction. Cette pensée résume le but que l’Ecole Alsacienne a poursuivi et que votre dévouement a si heureusement atteint. Trouvez ici l’expression de ma vive reconnaissance.

WALDECK-ROUSSEAU, Sénateur-Ministre

Je vous ai déjà dit l’intérêt sincère que je porte à votre oeuvre qui répond à un besoin. L’Ecole Alsacienne est aussi une école de patriotisme ; chez elle le culte de la patrie doit être plus intense. Il évoque les souvenirs douloureux, mais il dit aussi les espoirs sans fin. Je salue avec grande sympathie le 25e anniversaire de cette Ecole Libre.

F. H. DIDON dit Père DIDON, Directeur de l’Ecole Albert-le-Grand à Arcueil

En vaillants fils de l’Alsace, vous avez transporté au coeur même de la Patrie Française l’ardent patriotisme de nos chères provinces. Vous voyant à l’oeuvre, mes sympathies des premiers jours sont devenus une franche et solide affection.

Général NIOX

Ce qui surtout me fait honorer votre oeuvre patriotique et ce qui m’inspire confiance en sa solidité, c’est votre préoccupation morale, votre souci du développement des consciences et de la culture des caractères.

Pasteur Ch. WAGNER

Vous avez déjà donné d’excellents exemples, vous en donnerez d’autres. Vous avez l’indépendance qui permet toutes les initiatives.

Alfred CROISET, Membre de l’Institut

Le nom que vous portez, les services signalés que vous avez déjà rendus à l’enseignement secondaire, les hommes distingués que vous avez formés en si grand nombre, tout contribue à vous assigner une place d’honneur dans l’ensemble des établissements scolaires en France. Je suis heureux de m’associer à vos nombreux amis et je vous souhaite un avenir fécond et prospère, digne de son passé.

ZADOC KAHN, Grand rabbin de France

Placée à l’avant-garde de l’Université, l’Ecole Alsacienne a souvent indiqué les voies à suivre, les progrès à réaliser. C’est le privilège et l’honneur de l’enseignement libre. Vous prouvez que vous êtes digne de l’un et à la hauteur de l’autre.

GRÉARD, Recteur de l’Académie de Paris

Au double titre d’Alsacien et Républicain, je suis heureux de vous adresser mes félicitations. Vous vous efforcez de développer l’initiative personnelle et le sentiment de la responsabilité ; c’est ainsi que se forment les caractères et que se prépare la grandeur de la nation.

Jules SIEGFRIED, Sénateur, ancien Ministre

J’ai pu constater pendant les trois ans passés à l’Ecole Alsacienne comme professeur, ce que pouvaient une certaine discipline sans punitions, le respect de la personne morale de l’enfant et la suppression de l’internat. Les fondateurs de cette libérale et généreuse Ecole ont rendu au pays un efficace et durable service.

Paul BOURGET, de l’Académie Française

L’Ecole Alsacienne, c’est un souvenir, un effort, une espérance.

E. LAVISSE, de l’Académie Française

L’Ecole Alsacienne joue le rôle le plus efficace pour le développement, le perfectionnement de l’enseignement secondaire. Aussi j’applaudis à vos efforts, je crois à son succès toujours grandissant.

Ed. VAILLANT, Député de la Seine

Votre entreprise a été utile et féconde. Veuillez accepter les voeux que je forme pour la continuation de vos succès pédagogiques.

SCHEURER- KESTNER, Sénateur de l’Alsace

Lire la suite

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84