Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

« Fadidi yo fo diam ! » (IX/2013)

Article du 11 octobre 2013, publié par PO (modifié le 11 octobre 2013 et consulté 244 fois).

Discours de la « présidente du gouvernement scolaire » (équivalent de délégué de classe), Fatou Ami Faye, 14 ans

Monsieur l’inspecteur de Mbour,
Monsieur le Président de la communauté rurale de Ngueniene,
Monsieur le Principal du CEM de Mbodienne,
Mesdames et Messieurs les professeurs du Collège Ronsard et de l’École alsacienne de Paris,
Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,
Chers camarades,
Chers correspondants,
Chers invités,

Comme à l’accoutumé le CEM de Mbodienne organise des festivités marquant la fermeture des activités du gouvernement scolaire, et cette année il me revient, en tant que présidente, de lire le discours d’usage. Je vous remercie de la confiance accordée à ma personne.

Cette année est une année spéciale pour nous tous car nos activités coïncident avec l’arrivée de nos chers partenaires et correspondants. Je profite de cette occasion qui nous est offerte pour vous souhaiter, en mon nom et au nom de tous mes camarades, de l’ensemble des professeurs, ainsi que de nos parents, la bienvenue en vous disant en sérère : « Fadidi yo fo diam ».

Avec cette salle à caractère multifonctionnel dont vous nous avez gratifiés, le CEM de Mbodienne se voit doter d’un joyau dont nous prendrons soin et nous ne vous en remercions jamais assez.

Je commencerai par vous présenter mes excuses pour les probables maladresses que vous pourriez noter dans mon discours. Ceci est indépendant de ma volonté car nul n’est parfait.

Au nom du gouvernement scolaire je profite de cette occasion qui m’est offerte pour vous réitérer nos vifs remerciements à l’endroit de tous ceux qui ont de près ou de loin soutenu le CEM.

Chers camarades, prenons soins d’écouter les conseils de nos parents qui depuis notre naissance se sont sacrifiés afin que nous réussissons dans la vie. Pour cela redoublons d’efforts dans le travail pour les rendre fiers et heureux.

Chers parents, nous ne pourrons jamais trouver les mots qu’il faut pour vous remercier, car vous n’avez cessé de nous entretenir, de nous motiver dans nos études.

Je ne saurais terminer mon discours sans pour autant adresser un mot à l’endroit de nos vaillants professeurs.

Chers professeurs, nous sommes conscients des efforts, des sacrifices que vous faites pour nous dispenser en enseignement de qualité. Nous savons bien que seule notre réussite vous tient à cœur.

Monsieur le principal, Mesdames et Messieurs chers parents, chers camarades, chers partenaires, chers invités, je vous remercie de votre attention et que la fête soit belle ! Merci à tous.

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84