Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Histoires de tickets

Article du 3 octobre 2013, publié par PO (modifié le 5 octobre 2013 et consulté 238 fois).

Ticketdmétro
Nina Welgryn

« Salut, moi, je suis « Ticketdmétro ».

Je suis tout froissé, tout plié, tout abimé.

J’ai réussi à m’échapper de l’endroit où j’étais prisonnier. Après avoir erré, je suis arrivé ici, à cet endroit d’où je suis en train de vous parler.

Dans le métro, à la station Ecolo, on m’a ramassé, mis dans un rouleau et enfin je suis tombé dans un bateau.

J’étais sur un bureau, dans la chambre d’un ado. Cet humain était en train d’accrocher une carte du Bas-Rhin.

Il s’approcha du bateau, me prit dans sa paume, bien au chaud. »


Ticket
Milla Clerc

Texte mis en voix (espace privé). Enregistrement à partir de 02:21.

Le ticket de métro prit la météo et voyagea jusqu’aux ilots. En arrivant, il traversa un chemin où les moineaux volaient dans le ciel chaud, avec plein d’autres oiseaux. Les chevaux et les taureaux volaient en hélico autour des nuages et des orages. Les chameaux prenaient les crapauds en photo en sirotant des sirops de noix de coco sur un cargo qui flottait sur l’eau, à côté d’un beau bateau piloté par un bourreau.

Celui-ci portait un chapeau qui mangeait des haricots et de gros gâteaux qu’il avait achetés après le boulot.

Tout çà c’est bien, mais le métro est reparti et le ticket aussi !


Ticket de métro
Céline Tan

Texte mis en voix (espace privé). Enregistrement à partir de 15:07.

Ce ticket de métro, qui n’était pas beau, rêvait sans cesse de pouvoir partir un jour, sur un bateau, et ne plus jamais être torturé, piétiné, chiffonné, découpé et maltraité. Lui qui rêvait de liberté, ne trouvait aucun moyen de s’évader.

Regardant les autres tickets de métro, restés pendant des années, jour et nuit, couchés, il se mit à pleurer. C’est le seul ticket qui est éduqué, qui sait parler, lire et raconter. Que c’est injuste, l’incertitude !

Mais il doit partir, aller conquérir, que ce soit en chameau, en hélico, en vaisseau, en moto ou en bateau, une place dans le monde pour un ticket de métro.


Bonjour !
Josepha Attal

Texte mis en voix (espace privé). Enregistrement à partir de 06:58.

Je suis Tic-Tic !

Pourquoi Tic-Tic ? Car je suis un Tic-Ticket !

Hihihi !

Bon, comme je suis censé raconter une aventure extraordinaire par l’intermédiaire d’un ticket… et bien… je ne vais pas le faire… Yark. Yark. Yark… Bah quoi ? Un ticket qui parle, c’est pas assez extraordinaire comme ça ? Non ? Bon… Alors en voilà de l’extraordinaire…

« Un jour, un éléphant rose débarqua en plein carrefour du métro à l’heure de pointe et … »

Comment ça, plus réaliste ? Il faut que mon histoire soit réaliste, en plus ? Mais je gaspille mon énergie (en supposant qu’un ticket en ait…)

« Bon, alors c’est l’histoire d’une ado, boutonneuse, un peu bête, des écouteurs sur les oreilles… »

Comment ça, mon histoire est trop réaliste ? Râââh ! Faut savoir !

Et tout ça, c’est mon histoire. Et toc !

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84