Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Projet de solidarité au Burkina Faso

Visite de nos amis burkinabés, Oscar Sawadogo et Barthélémy Sawadogo

Article du 11 janvier 2018, publié par Bruno Bourdeau (modifié le 11 janvier 2018 et consulté 351 fois).

Nous menons un projet de solidarité avec le Burkina Faso depuis dix-huit ans au petit collège. Il s’agit, d’une part, d’un échange épistolaire entre des classes de l’école alsacienne (sept classes sont engagées cette année dans le projet, du JE à la 7e) et des classes de l’école du centre A et du Sanrgho, situées à Kongoussi, dans la province de Bam, à 150 km au Nord-est de Ouagadougou. Dans leurs échanges, les enfants évoquent leur vie d’écolier,leurs jeux, leur trajet pour se rendre à l’école, ce qu’ils voient par la fenêtre de leur classe. Des moments privilégiés qui leur permettent de découvrir une autre culture, d’autres formes d’existence.
L’association "les enfants de BAM" présidée par Christine Sonier est notre partenaire dans ce projet. Elle envoie des fonds pour financer le parrainage des enfants les plus démunis. Ces enfants sont parrainés par des parents d ’élèves de l’école alsacienne qui adressent un don à l’association.Cette contribution permet de garantir la scolarisation de ces enfants pendant une année scolaire, de recevoir du matériel pour travailler et de nouveaux vêtements. Ces parrains s’engagent et soutiennent volontairement un ou des enfants pendant plusieurs années. Ainsi, trois élèves ont pu intégrer l’université cette année. Ils sont parrainés depuis l’âge de six ans.
" les enfants de Bam " vient en aide à d’autres populations de la province. Des femmes âgées, rejetées par leur famille et accusées de sorcellerie, des jeunes filles qui ont échappé au mariage forcé. Des projets de construction ont été réalisés dont un mur d’enceinte construit pour protéger les enfants des dangers de la rue au centre A et une bibliothèque à l’école du Sanrgho.
A partir de 2009, L’association a entrepris d’inclure un service de cantine au centre A afin d’améliorer les conditions de scolarisation des enfants. Ainsi, en l’espace d’une année, 60 000 repas sont fournis et répartis entre le centre A et le Sanrgho. En améliorant ainsi le niveau de vie des élèves, en fournissant l’assurance de repas quotidiens, l’action de l’association "les enfants de Bam" a permis d’obtenir un taux de scolarisation très supérieur à la moyenne nationale.

Nous avons reçu la visite de nos amis Burkinabés du jeudi 16 Novembre au Lundi 20 Novembre 2017. Ils étaient de passage à Paris, après un séjour de dix jours en Allemagne, au cours duquel ils ont participé à des colloques autour de la COP 23 avec d’autres délégations de pays africains. Nous avons été ravis de les revoir car notre dernier voyage au Burkina date de 2012. Depuis nous ne pouvons pas nous y rendre à cause des problèmes au Mali qui déstabilisent la région.

Oscar Sawadogo, ancien Maire du Village de Kongoussi est notre représentant sur place et fait le lien entre nos écoles, motive les enfants parrainés et leurs parents pour continuer leur scolarité, échange avec les membres des équipes pédagogiques pour connaître leurs besoins spécifiques et nous les transmet. Nous travaillons de concert depuis 18 ans. Oscar est très attaché à ce projet car il a été l’élève d’Annie Louis, maman de Christine Sonier présidente de l’association qui a enseigné dans cette école alors que son mari, Alain Louis occupait son premier poste de médecin de brousse.
Il garde des souvenirs reconnaissants et émus de cette période. "Maman Louis, les Fables de la Fontaine, la chanson "à la claire fontaine" restent ancrées dans son esprit. Il est venu accompagné de son secrétaire, Barthélémy Sawadogo, grand gaillard jovial qui a pris le temps de conter avec enthousiasme, à nos élèves, les traditions du Burkina, d’évoquer les habitudes des élèves qui se rendent à l’école et de répondre à leurs nombreuses questions.

Après une rencontre officielle avec Mr Lechevalier, Directeur du petit collège, les membres de l’association et moi même, nous nous sommes rendus dans les différentes classes qui participent au projet : sept au total cette année (deux JE, une 10e, trois 9e et une 7e) Moment très privilégié où les enfants ont pu se rendre compte de la vie de leurs petits camarades burkinabés. Barthélémy a répondu à toutes leurs questions, en leur donnant des détails précis sur leur vie scolaire (apprentissages, jeux...) et activités après l’école (travaux des champs, soin apporté au bétail...)
Un moment très fort a été partagé avec les quatre maternelles, leurs professeurs et Mireille Berret, le professeur de Musique. les enfants ont chanté des chansons africaines, accompagnés par Barthélémy au djembé, ont récité des poésies... Un moment vécu très chaleureux pour tout le monde.

Le lundi matin, pour clore ce séjour, La classe de 7e1 de Laurence Favre a présenté un petit spectacle autour des Fables de la Fontaine, admirablement bien jouées par ses élèves. Oscar a bien apprécié cet évènement : Un charmant retour dans son enfance..

Tous les enfants des classes partenaires dans ce projet ont écrit une lettre à leurs correspondants. Elles partiront avant Noel. Trois envois sont prévus dans l’année.
Les enfants du Burkina répondent à leurs amis en leur posant aussi des questions sur leur vie d’ écolier. Quelques manifestations sont prévues dans l’année pour soutenir le travail de l’association : des ventes de gâteaux et de cartes, des objets traditionnels du Burkina Faso. Nous procéderons également à une grande collecte de vêtements, de livres, de matériel divers (informatique, outils, matériel de couture, premiers soins) en avril 2018.

Si vous souhaitez recevoir des informations complémentaires sur cet échange ou parrainer un élève Contactez Bruno Bourdeau CPE du petit Collège bourdeau@ecole-alsacienne.org

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84