Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Le Tour du Monde en 10 mois

A la découverte de l’art à travers les continents

Article du 4 juin 2018, publié par Gauthier LECHEVALIER, Julie Moneyron (modifié le 4 juin 2018 et consulté 254 fois).

Nous quittons définitivement l’Afrique et nous envolons pour un voyage long, très long ! Nous traversons cet océan dont le nom est pour nous si exotique : l’Océan Pacifique.
Et nous voilà en Océanie, ce continent fait d’îles. Nous ne passerons pas par l’Australie mais par la Papouasie et la Nouvelle-Zélande. Les contes des origines sont autres, les traditions aussi mais, comme pour l’Afrique ou l’Amérique, les objets sont porteurs de sens et aident le jeune individu à entrer dans sa vie d’adulte.

Le crocodile est l’animal à l’origine de la création de la Terre avec ses continents et océans. Au cours de la visite, nous l’avons retrouvé dans nombre d’objets : à chaque fois, il est là pour protéger et pour rappeler à chacun d’où il vient.

Et ces masques ? Ils sont portés au moment du décès d’un chef. Ils sont faits avec les cheveux du défunt mais aussi avec ceux des vivants ce qui permet à ces derniers d’être sous la protection de celui qui devient ancêtre.

Nous avons aussi découvert l’importance des tatouages. Qui marquent sur la peau l’histoire des hommes. Il y a ceux qui protègent comme le tatouage du crocodile, ancêtre des origines. Et ceux qui disent ce que nous sommes. La peau devient ainsi le support du récit de la vie de chacun.
Pour finir, quelle joie, dans ce musée du Quai Branly, sombre et silencieux, de découvrir une des danses du Haka.

De retour dans notre chère école, nous nous sommes entraînés sur des feuilles de brouillon à dessiner les symboles utilisés pour les tatouages.


Et une fois nos mains devenues expertes, chacun a réalisé sur une photo agrandie de son visage, les tatouages des maoris dans le but d’obtenir la force ou d’être un bon prédateur.



Je vous laisse maintenant en compagnie de Mathilde et Romy, puis d’Elie et Pablo.

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84