Sommaire

Sommaire

Recherche

Nous suivre

newsletter facebook twitter

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Projet Sénégal - Programme et objectifs

Article du 4 novembre 2011, publié par PO (modifié le 24 janvier 2014 et consulté 752 fois).

Projet Sénégal : Échange pédagogique et culturel en partenariat avec deux établissements scolaires : Ronsard à Tremblay-en-France et Nianing, M’Bodiene, au Sénégal

Étape I : Année 2011-12

Octobre – décembre 2011

Rencontre entre les deux publics de collégiens autour de sorties pédagogiques communes (Quai Branly, Basilique de Saint Denis, Louvre, Cité des sciences et de l’industrie…).

Découverte par les élèves en classe et au CDI de sujets relatifs au projet : cours d’histoire, de géographie, d’éducation civique, d’arts plastiques et de physique chimie.

Échange et partage de connaissances et compétences entre les deux collèges par voie électronique.

Sensibilisation auprès des élèves sur la recherche de fonds. Mise en place d’actions concrètes pour le financement.

Décembre : lancement d’une newsletter commune.

Janvier – juin 2012

Premiers échanges entre les élèves sénégalais et français (courrier papier et/ou électronique, envois de mallettes pédagogiques…), sorties pédagogiques communes, rencontres sportives et culturels. Suite des cours en lien avec les thèmes du programme. Élaboration d’une newsletters retraçant l’évolution du projet en cours.

Étape II : Année 2012-2013

Découverte par les élèves en classe de sujets relatifs au projet et au programme de 4e : cours d’histoire, de géographie, d’éducation civique, d’arts plastiques et de physique chimie.

Suite de la newsletter.

Mise en place d’actions concrètes pour le financement.

Objectifs du projet : échanges interculturels entre trois publics

Le projet permettra de faire rencontrer, d’abord, deux publics scolaires différents afin qu’ils partagent, lors de séances et rencontres communes, les connaissances qu’ils acquerront au cours des années de 5e et de 4e. Ils pourront ainsi partager des regards différents sur la réalisation du projet au Sénégal.

La mise en relation et les contacts qui seront établis avec le public scolaire sénégalais doit certes confronter nos élèves à des problématiques de difficulté mais doit surtout les conduire à adopter des attitudes d’échange, de recherche d’information et de volonté de connaître davantage l’Autre. L’idée de fond est de travailler sur une problématique commune et non d’adopter une position telle que « nous on vous apporte… » ; l’idée est de de partager les connaissances, les compétences et les expériences entre les différents élèves et non de plaquer des préjugés Nord/Sud ou pays riches/ pays pauvres.

Le projet a d’abord une vocation pédagogique : dans le cadre des programmes de 5e et de 4e, le Sénégal est une excellente approche des thématiques historiques et géographiques proposées aux programmes. La découverte de ce pays permettra de consolider et de rappeler la nécessité de réfléchir aux questions du développement durable (santé, éducation, ressources, agriculture, eau, ressources alimentaires…) ; le Sénégal est un excellent exemple également pour approcher les méandres de l’histoire africaine et aussi un bon vecteur de travail sur le chapitre de la mondialisation (pauvreté, développement économique, atouts et inconvénients d’un pays…), question au cœur du nouveau programme de 4e. Par ailleurs, dans le cadre du nouveau programme d’histoire de 4e, la thématique de l’esclavage est introduite : le Sénégal avec l’exemple de l’île de Gorée permet de rappeler les siècles de traite tout en effectuant un important travail de mémoire.

La perspective citoyenne se dégage aussi à travers le contact épistolaire qui sera établi avec les enfants de l’école de Nianing. Les élèves seront confrontés à la réalité économique et sociale de la vie dans un village ouest-africain. Il seront invités à réfléchir et à être sensibilisés à la question de la solidarité internationale à travers la mise en œuvre d’un programme de soutien, diagnostiqué en amont avec les enseignants sénégalais. La réalisation de ce projet d’action de solidarité permettra de confronter et de remettre en question chez les élèves leurs repères et positionnement par rapport à la société moderne.

À l’École alsacienne...

Plusieurs professeurs de l’École se sont d’ores et déjà investis dans ce projet :

Mmes Deplus-Richard, Deslandes, Leon, Le Senechal, Munier, Rizos, Rappold, Vrand, M. Fachena et M. Mestoudjian ; le Foyer et le CDI sont également de la partie.

École alsacienne - établissement privé laïc sous contrat d'association avec l'État

109, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris | Tél : +33 (0)1 44 32 04 70 | Fax : +33 (0)1 43 29 02 84